{ META} timbres de france :: Timbre a coter
timbres de france Index du Forum

timbres de france
Forum d'entraide des philatélistes.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Timbre a coter

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    timbres de france Index du Forum -> timbres de france -> Timbres Courants
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
camillelouot


Hors ligne

Inscrit le: 08 Mai 2013
Messages: 116
Localisation: cote d'or

MessagePosté le: Mer 8 Mai - 23:29 (2013)    Sujet du message: Timbre a coter Répondre en citant

Bonjour,
Qui pourrait me coter ce timbre?
Je précise il est tout neuf il a une gomme craquelée avec le temps mais en bon état presque neuf(il manque une dent sur le coin en haut a gauche  Sad )










Merci et bonne journée!


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 8 Mai - 23:29 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
dédé58


Hors ligne

Inscrit le: 05 Oct 2012
Messages: 1 784
Localisation: NEVERS

MessagePosté le: Jeu 9 Mai - 06:32 (2013)    Sujet du message: Timbre a coter Répondre en citant

Bonjour Camille
Ne s'agit pas d'un timbre poste mais d'une vignette de solidarité que l'on collait sur une carte individuelle.
Faire attention, celle-ci présente une tache de rouille en haut à côté de la dent manquante. Risque, à isoler des autres timbres.
Je n'ai pas de doc pour la cote de cette vignette..  Voila pour un début de réponse. A voir avec les pro pour confirmer mes dires.
_________________
Cordialement.......dédé58

Introuvable au boulot
Increvable au repos


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Japanese Boy


Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2013
Messages: 305

MessagePosté le: Jeu 9 Mai - 06:46 (2013)    Sujet du message: Timbre a coter Répondre en citant

Bonjour,
Voir avec Fuciflora pour la cotation de votre exemplaire "patronal", peut être dans le catalogue fiscal.

Pour l'histoire, voici l'explication de l'économiste Jacques Bichot :
La première loi visant à établir un
régime de retraites pour l’ensemble des
travailleurs français fut promulguée
le 5 avril 1910. Elle est connue
comme loi des retraites ouvrières et
paysannes, ou loi ROP. Le législateur
voulait faire participer la grande
majorité de la population active à
un système de prévoyance en vue de
la retraite ; ce but ne fut pas atteint,
mais cette loi marqua néanmoins
l’entrée de la France
dans l’ère de l’assurance vieillesse
obligatoire.
Quelques députés essayèrent en
décembre 1879 de lancer la préparation
d’un “projet de loi relatif à la création
d’une caisse de retraite en faveur des
vieux ouvriers de l’industrie et de l’agriculture”.
Ils n’aboutirent pas, mais dès
lors les propositions de loi se succédèrent
à un rythme rapide ; on peut citer celles
de Waldeck-Rousseau, de Jean Jaurès, et
d’Albert de Mun.
Puis, en 1901, Waldeck-Rousseau étant
président du conseil, un projet gouvernemental
fut élaboré. Il fut torpillé par une
motion, votée par la Chambre, invitant le
gouvernement à consulter sur ce projet les
associations professionnelles, patronales,
ouvrières, etc. – ce que nous appellerions
aujourd’hui les partenaires sociaux. Les
organisations ouvrières et patronales
manifestèrent une opposition massive. Les
discussions s’enlisèrent à propos du choix
de la technique (capitalisation ou répartition)
et du rôle que pourraient jouer les
sociétés de secours mutuel, qui craignaient
d’être court-circuitées.

Le vote de la loi
En 1905, à une époque où le bloc des
gauches était au pouvoir, un nouveau
projet de loi fut déposé. La Chambre le
vota en février 1906, délai acceptable si
l’on tient compte des vifs débats relatifs à
la séparation des Eglises et de l’Etat qui
occupaient alors le premier plan de la
scène politique. En revanche, le Sénat prit
trois ans, jusqu’en avril 1909, pour rédiger
un rapport, puis encore près d’une
année de discussions jusqu’à l’adoption,
le 22 mars 1910.
La Chambre, qui devait se prononcer à
nouveau, fit diligence : elle vota la loi neuf
jours plus tard, le 31 mars. La promulgation
suivit le 5 avril, et la loi fut publiée au
JO le lendemain.

Le contenu de la loi
La loi s’appliquait aux “salariés des deux
sexes de l’industrie, du commerce, des
professions libérales et de l’agriculture”,
ainsi qu’aux “serviteurs à gages” et aux
“salariés de l’Etat qui ne sont pas placés
sous le régime des pensions civiles ou militaires”.
Elle instituait une obligation de
cotiser, débouchant sur un droit à pension
à partir de 65 ans pour ceux (très majoritaires)
qui gagnaient moins de 3 000
francs par an. Les bénéficiaires de salaires
plus élevés, et les non-salariés, étaient invités
à faire de même, sans y être tenus.
Il s’agissait d’une retraite par capitalisation
: les cotisations étaient encaissées par
différents organismes qui en confiaient la
gestion à la Caisse des dépôts et consignations.
Il devait être servi des pensions
relativement importantes au regard des
cotisations versées, ce qui était possible
du fait que peu de travailleurs arrivaient à
l’âge (65 ans) de percevoir leur rente viagère. Mais les protestations suscitées
par ce fait même conduisirent le législateur
à modifier l’âge de la retraite : la loi
du 27 février 1912 le ramena de 65 à 60
ans. Cela rendait peu plausible le financement,
à partir de cotisations annuelles de
9 francs pour les hommes et 6 pour les
femmes, des allocations qui étaient promises
(400 francs par an pour les
hommes et 320 pour les femmes).

L’échec des ROP
Les évènements mirent les ROP en échec
avant que n’ait lieu cette épreuve de vérité.
En effet, l’obligation de cotiser ne fut
pas respectée, et l’inflation provoquée par
la Grande Guerre fit fondre la valeur réelle
des capitaux accumulés et des pensions
promises.
Les cotisations, tant salariales que patronales,
consistaient en achat de timbres à
coller sur un carnet. Lors de chaque paye
le salarié devait coller son timbre, puis
présenter son carnet à l’employeur pour
que celui-ci fasse de même. Or, nonobstant
la modicité de la cotisation, des salariés
omirent d’acheter leur timbre. Après
un assez bon départ (6,7 millions de cotisants
en 1912), la désaffection survint très
vite (2,7 millions en 1913). La Cour de
cassation y contribua : par ses décisions
du 11 décembre 1911 et du 22 juin
1912, elle jugea que l’employeur n’était
pas obligé de prélever la cotisation du
salarié qui n’achetait pas son timbre de
son propre chef ; puis que, dans ce cas, il
n’était pas obligé de cotiser. Le législateur
ne fit rien pour contrer cette jurisprudence.
Dès lors les salariés, que leurs organisations
syndicales n’encourageaient pas à
cotiser, en furent aussi dissuadés dans
bien des cas par leurs patrons.
L’entrée en guerre et l’inflation n’améliorèrent
rien. Le seuil de 3 000 francs au
dessus duquel l’affiliation était facultative
ne fut pas relevé comme les salaires : initialement
obligatoire pour tous les salariés
sauf les plus riches, la cotisation ne le fut
plus que pour les salariés les plus pauvres.
En 1928, à la veille de la première loi relative
aux “assurances sociales”, il ne restait
plus que 100 000 cotisants stables !

Pour compléter, regardez le texte suivant :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k61057346/f13.image.r=.langFR


Revenir en haut
truk


Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2012
Messages: 1 056

MessagePosté le: Jeu 9 Mai - 07:11 (2013)    Sujet du message: Timbre a coter Répondre en citant

Oua !" Japa merci pour cette reponse ! Razz
_________________
tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
camillelouot


Hors ligne

Inscrit le: 08 Mai 2013
Messages: 116
Localisation: cote d'or

MessagePosté le: Jeu 9 Mai - 10:38 (2013)    Sujet du message: Timbre a coter Répondre en citant

Bonjour,
Merci pour cette réponse, mais moi je voudrais que l'on me le cote ,mais en tout cas belle reponse! Shocked


Revenir en haut
Fuciflora57


Hors ligne

Inscrit le: 12 Mar 2011
Messages: 3 140
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu 9 Mai - 14:01 (2013)    Sujet du message: Timbre a coter Répondre en citant

Bonjour à tous, il s'agit ici d'un timbre qui rentre dans la catégorie des timbres sociaux-postaux. Celle çi furent émises en 1911 au type "chiffre", imprimés en feuille de 150 avec millésimes, elles étaient utilisés par la sécurité sociale sur formulaires et documents. Le votre porte le n° 15 sur le catalogue des timbres fiscaux et sociaux-fiscaux de France 2012 dans la section "timbres de sécurité sociale", l'estimation d'une pièce neuve est de 6 euros sans défaut, sur le votre il manque le coin supérieur gauche entraînant une moins value de 50%.


Fuciflora57
_________________
Nul ne possède tout le savoir, sachons cependant le partager avec autrui !!!!!
n'hésitez pas, rejoignez nous sur http://www.timbres-de-france.com/
http://www.france-timbre.fr/index.php


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
gugusg


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2012
Messages: 450

MessagePosté le: Jeu 9 Mai - 20:38 (2013)    Sujet du message: Timbre a coter Répondre en citant

-50% ? avec un coin en moins et des points suspects ca se garde uniquement pour référence, et chez moi ca partirai à la poubelle direct Surprised
_________________
Mon blog présentant mes timbres des colonies générales ... et plus !

http://phila-colgen.blogspot.fr/


Revenir en haut
camillelouot


Hors ligne

Inscrit le: 08 Mai 2013
Messages: 116
Localisation: cote d'or

MessagePosté le: Jeu 9 Mai - 22:56 (2013)    Sujet du message: Timbre a coter Répondre en citant

Bonjour,
Moi je ne jetterai jamais un timbre! Mr. Green


Revenir en haut
Fuciflora57


Hors ligne

Inscrit le: 12 Mar 2011
Messages: 3 140
Localisation: France

MessagePosté le: Ven 10 Mai - 16:39 (2013)    Sujet du message: Timbre a coter Répondre en citant

Bonjour Gugusg, en parlant de moins 50% je parle de décote ce qui nous fait une valeur marchande à moins de 1 euros, ce timbre étant neuf bien qu'il présente des taches de rouille et un coin manquant, il est tout a fait respectable de le garder en attendant de trouver une pièce de meilleur qualité pour le remplacer. Le jeter à la poubelle serait vraiment dommage.


Fuciflora57
_________________
Nul ne possède tout le savoir, sachons cependant le partager avec autrui !!!!!
n'hésitez pas, rejoignez nous sur http://www.timbres-de-france.com/
http://www.france-timbre.fr/index.php


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
L.fred


Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2013
Messages: 181
Localisation: Lille

MessagePosté le: Ven 10 Mai - 20:10 (2013)    Sujet du message: Timbre a coter Répondre en citant

Bonsoir,
Puis "Timbre" ne veux pas dire trésor.
bonne nuit


Revenir en haut
camillelouot


Hors ligne

Inscrit le: 08 Mai 2013
Messages: 116
Localisation: cote d'or

MessagePosté le: Ven 10 Mai - 21:16 (2013)    Sujet du message: Timbre a coter Répondre en citant

Bien dit! Okay

Revenir en haut
Japanese Boy


Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2013
Messages: 305

MessagePosté le: Ven 10 Mai - 21:49 (2013)    Sujet du message: Timbre a coter Répondre en citant

Par le peu d'expérience que j'ai, je ne pense pas que Gugusg ait voulu froisser qui que ce soit. De plus, la lecture de ses différents posts ferait comprendre à qui que ce soit que c'est un collectionneur sérieux, qui n'hésite pas à conserver un timbre pour l'histoire.

Toutefois, il attire l'attention sur un point important, un aspect douteux d'un timbre, risque contaminateur. Il faut faire très attention dans la prise de décision quand à garder un item dans sa collection.

Après, je suis comme Gugusg, coin manquant + tâche, je n'ai que peu de pitié pour le timbre hors cas particuliers. Soit dons, poubelles... Enfin je ne vais pas vous l'apprendre je pense que nous avons tous nos techniques de recyclages.
Mais je ne pense pas que Gugusg ait abordé son argumentation pour mettre en évidence le coté "trésor", au contraire. Il a utilisé le forum pour émettre un avis tranché, certes, sans détour, je vous l'accorde, pouvant laisser penser une certaine méprise, à la limite, mais cela n'est pas à mon sens ce qui transpire de son intervention.

Alors je ne sais pas si les dernières interventions sont dues à cette hypothétique interprétation (sauf Fuciflora, dont l'avis est assez modérateur), mais si c'est le cas, vous tenez peut être l'idée d'un débat sur ce qu'il faut conserver ou non, l'idée est lancée, pourquoi pas Smile

Amicalement,
JB


Revenir en haut
gugusg


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2012
Messages: 450

MessagePosté le: Ven 10 Mai - 22:04 (2013)    Sujet du message: Timbre a coter Répondre en citant

Exactement, désolé si j'ai froissé quelqu'un Smile


Pour ma part, les timbres ayant une faible cote (on va dire ~10€) et qui ne présentent pas d'aspect particulier (variété ou autre) sont pour moi des timbres faciles à retrouver. S'il manque un coin et que le timbre est taché je n'ai pas de scrupule à les envoyer à la poubelle, car cela ne m'apporte rien ...


Après je n'hésites pas à conserver des timbres beaucoup plus rare ou ayant une oblitération particulière car même abimés ils sont quasiment uniques.
_________________
Mon blog présentant mes timbres des colonies générales ... et plus !

http://phila-colgen.blogspot.fr/


Revenir en haut
L.fred


Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2013
Messages: 181
Localisation: Lille

MessagePosté le: Sam 11 Mai - 07:00 (2013)    Sujet du message: Timbre a coter Répondre en citant

Bonjour,
Donc pour ma part j'ai deux album neuf** et oblitéré.
pour l'album neuf** ou il y a ma thématique "Croix Rouge" et première et seconde guerre mondial je fait en sorte qu'il y a même pas une trace de charnière ou dents manquante je changerai le timbre.


sinon oui si le timbre et fort abîmée poubelle aussi  Wink


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:22 (2016)    Sujet du message: Timbre a coter

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    timbres de france Index du Forum -> timbres de france -> Timbres Courants Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com